Mireille Henriet

PSYS

Psys MH


Il n’est pas toujours simple pour la personne qui a besoin d’aide, de trouver sa route dans le monde des « psys ». Voici quelques repères, pour mieux comprendre les points communs et différences entre ces professionnels du psychisme.



Le psychiatre
C’est un docteur en médecine, spécialisé en psychiatrie ; le titre de psychiatre est protégé par la loi. Il diagnostique et soigne les troubles de la santé mentale selon une approche médicale, notamment en prescrivant des médicaments. Il peut émettre des certificats médicaux, et ses consultations sont remboursées par la sécurité sociale.

Le psychologue
C’est un universitaire en sciences humaines, spécialisé dans un domaine précis -psychologie clinique, psychologie du travail, psychologie expérimentale...- ; le titre de psychologue est protégé par la loi, notamment par un enregistrement auprès de l’Agence Régionale de Santé.
Le psychologue clinicien diagnostique et soigne les troubles de la santé mentale selon une approche psychologique, il ne peut pas prescrire de médicaments. Les consultations ne sont pas remboursées par la sécurité sociale (certaines mutuelles interviennent pour des montants variables).

Le psychothérapeute
C’est un praticien formé à la psychothérapie, souvent après des études de psychiatrie ou de psychologie clinique, mais pas toujours ; le titre de psychothérapeute est depuis peu protégé par la loi.
Il existe de très nombreuses formes de psychothérapies, des plus rigoureuses au plus farfelues ; la formation est gérée la plupart du temps par des écoles privées, et passe souvent par l’exigence d’une psychothérapie personnelle.

Les quatre grands courants psychothérapeutiques reconnus actuellement par le monde de la santé mentale sont :
- les psychothérapies psychanalytiques,
- les psychothérapies cognitivo-comportementalistes,
- les psychothérapies systémiques,
- les psychothérapies humanistes, somato-émotionnelles ou psychocorporelles.

Le psychanalyste
C’est un praticien formé à la psychanalyse, souvent après des études de psychiatrie ou de psychologie clinique, mais pas toujours ; le titre de psychanalyste n’est pas protégé par loi.
La formation est gérée la plupart du temps par des écoles privées, et passe notamment par l’exigence d’une psychanalyse personnelle s’étalant sur plusieurs années, pour aller à la rencontre de son propre inconscient avant d’accompagner d’autres personnes dans cette traversée.
Il existe trois grands courants de psychanalyse verbale - rattachés aux fondateurs que sont Freud, Lacan et Jung -, et depuis peu, une psychanalyse corporelle fondée par B. Montaud.

 Membre de :

- l’Association des Psychologues Praticiens d’orientation Psychanalytique (APPpsy)

- l’Union Professionnelle des Psychologues (UPPsy)

Mireille Henriet
N° d’Adeli : 349312421
78 boulevard de Strasbourg, 1er étage
34000 Montpellier

+33 (0) 7 50 93 89 54
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.